Deceates à l'Atherax, le 25 septembre 2021

Nice Is Burning Festival

Deceates est un groupe niçois de black metal mélodique, formé en 2019, avec Stéphanie au chant, Cyril à la guitare lead et aux chœurs, Christophe à la guitare, de Christian à la basse et de Franck à la batterie.

Deceates
Leur 1er album 9 titres, Ex Nihilo Lux, est sorti en octobre 2020 ; nous l'avions d'ailleurs chroniqué (retrouvez-la chronique ici). Deceates est également l'organisateur du Nice Is Burning Festival au cours duquel, le band réalisera le neuvième et avant-dernier live. 

50 secondes d'une introduction similaire, mais en moins complète, à celle que l'on trouve sur leur album (qui est de 1:29) et qui est la première des 9 pistes : 'Et Lux In Tenebris Lucet'. Des chants polyphoniques, des hurlements et 3 coups de feu pour conclure cette entrée en matière dans l'univers post-apocalyptique de Deceates. Les blast beats, sur 'Gone Away', déchargent leurs mitrailles, implacables, à l'image de l'impitoyable tueur. S'il y a un court moment de répit, c'est pour mieux annoncer l'inexorable issue fatale. Le titre est suivi de 'Rage'. Le growl permanent et les screams de Stéphanie sont une marée indomptable qui s'abat tel l'ange exterminateur. Les guitares balancent leurs riffs acérés cependant que le solo mélodique exhale un souffle épique au milieu de ces noires ténèbres. Stéphanie exprime sa joie d'être là et d'avoir pu organiser le festival. Quelques notes au xylophone, le tintement d'une cloche qui s'intercale, une sirène, et la fureur reprend. De remarquables montées en puissance pour 'Time' sur lequel, Stéphanie est secondée par Cyril sur le refrain. Les solos illuminent cet opus crépusculaire. 'Apocalypsis' est l'un des deux titres avec 'Pandemonium' qui ne font pas partie de l'album Ex Nihilo Lux. Le jeu des lumières projeté en stroboscope vient appuyer le déchaînement instrumental à moins qu'il ne s'agisse de celui des éléments comme annoncé par les évangiles. 'Realize' s'impose par son efficacité saisissante, lorsque 'Through The Hate' s'affirme par une construction plus complexe et enfin, 'Armageddon' propose un final explosif.

L'univers post-apocalyptique de Deceates est inexorablement arraché aux ténèbres dans lesquelles il s'abreuve et tire son inspiration. Quelques incursions mélodiques laissent penser que de ce chaos, la lumière peut émerger. Il est clair que le groupe a su se créer une solide identité et est paré pour affronter des scènes de plus grande envergure. Depuis le festival, nous avons appris le départ de Christian. Deceates est à la recherche d'un nouveau bassiste et nous espérons que la formation trouvera son remplaçant.       

Setlist : 
- Gone Away
- Rage
- Travelers In Time
- Apocalypsis
- Realize
- Through The Hate
- Pandemonium
- Armageddon
Article de Nathalie Bellesso
Auteure de la trilogie d'heroic fantasy "Les Véritables"
Voir le site Web

En vidéo

PARTAGER CETTE ACTU :

Inscription Newsletter