DeViaTe à l'Altherax, le 25 février 2022

DeViaTe à l'Altherax, le 25 février 2022

DeViaTe nous livre avec brio toute la richesse d'un travail collectif et expérimental

A la croisée du metal, du post rock et du rock progressif, DeViaTe est né à Nice, en 2018, avec Philippe Sovieri à la basse (également bassiste de Ziggy's Band, Tribute to David Bowie), Fabrice Gouré à la batterie, Damien Soupizet à la guitare (guitariste de Perfect Strangers, Tribute to Deep Purple), léo au clavier et aux choeurs et Maureen Deiss au chant et en tant que parolière.

DeViaTeMaureen a intégré DeViaTe depuis 2 ans et se produit aussi dans H.E.A.D.S., un groupe plutôt orienté folk (chant et bodhràn). Elle a été choriste et a dirigé les samples au sein de Fantom (Tribute To Ghost) et chanteuse et parolière pour Voidsight, groupe de Death/Black metal.  Un 1er Ep 5 titres, Dev8, est sorti en 2019, avec une formation un peu différente.

"Bringer of Death" est un titre solide et accrocheur, doté d'une belle efficacité instrumentale. La tension est palpable avec "New Warrior". La guitare et la rythmique se contractent, puis se déploient, pour intensifier et condenser l'instant avec force avant le final. Les notes au clavier répercutent la portée dramatique de ce titre, sur lequel Maureen vient caler chant clair, growls et cris, exacerbant énergie et noirceur. Je suis rapidement captée et emportée dans l'univers tourmenté de DeViaTe. "The Town" permet au clavier de proposer une fameuse offensive mélodique interrompue par la guitare qui impose une cassure. La voix de Maureen retentit, s'élevant avec puissance, jusqu'au moment où quelques notes délicates se font entendre, tandis que l'orchestration reprend avec vigueur. "Revelation" est une agréable révélation. Les instruments nous entraînent dans un bouillonnement musical incroyable. Maureen survole ce déchaînement avec aisance. Puis, le calme revient. Maureen susurre les paroles ultimes de cette très réussie 'Revelation'. Elle précède "The Witch" à l'introduction stridente, relayée par la cadence soutenue des quatre musiciens. Léo assure les chœurs : "I am The Witch". Les solos de basse et de guitare et le rythme tumultueux et angoissant d’"Inner Peace" sont en contradiction avec le titre de cette chanson. "Leave me" offre de jolies ruptures et Maureen laisse éclater des cris déchirants, accentuant l'extrême sentiment de désespoir qui s'en dégage.

Manifestant une belle complicité, livrant de solides structures mélodiques, des arrangements soignés, des riffs syncopés et bien calibrés, des growls parsemés avec pertinence et une voix ample, à la puissance grave, qui s'harmonise pleinement avec une musique exigeante, DeViaTe dévoile, tout au long de ce live, la richesse de ce travail collectif et expérimental. Un album 10 titres est en préparation et devrait sortir cette année. Il faudra nous armer de patience.

Setlist :

- Bringer Of Death
- New Warrior
- The Town
- Revelation
- The Witch
- Inner Peace
- Leave Me
 


Article de Nathalie Bellesso
Auteure de la trilogie d'heroic fantasy "Les Véritables"
Voir le site Web

En vidéo

Inscription Newsletter