L'EP "Santa Sierra" de Schrodinger

  • Nathalie Bellesso  
  • Musique  
  • 23 Oct 2019
Une réussite pour cet album résolument hors normes !

Schrodinger est un groupe niçois avec Julien Aldeguer à la guitare, Adnane Tellou au chant, Rémi Sérafino à la batterie et Guillaume Marill à la basse.

6 pistes pour leur 1ère autoproduction "Santa Sierra". La qualité n’est pas synonyme de quantité. En effet, on peut qualifier cet album de déroutant et de détonnant (à prendre dans les 2 sens : "de tonner" et "d’étonner").

Mais au fait, pourquoi Schrodinger ? C'est  le nom d'un physicien autrichien qui a exprimé le fait suivant via l'expérience de pensée "Le chat de Schrödinger", qu'en théorie quantique, lorsque dans un système, 2 états différents sont possibles, alors ce système peut être une superposition d'états quantiques ou dans une combinaison linéaire d'états (à la fois mort et vivant dans sa caisse pour le chat de Schrodinger). Et c'est bien ce à quoi on assiste avec "Santa Sierra". Un brassage de styles !
Plutôt qu’être mélangés, ils sont juxtaposés les uns à la suite des autres et s’enchaînent dans un ensemble surprenant, mais remarquablement agréable à l’écoute. Très inspiré également par la complexité des compositions, car il y a une évidente recherche artistique dans ce mixage improbable de musiques issues de multiples horizons. Elle passerait presque inaperçue tant le groupe joue la carte de l'humour avec un côté bien déjanté.  Pas de temps morts ! Tout y est : des mélodies latinos, rap, métal, des riffs endiablés, des parties instrumentales toniques, une rythmique percutante, une profusion de bruitages et d'animations sonores qui ponctuent les morceaux et lui donnent une coloration décalée. L’album déborde d’impétuosité et d'audace. Il faut plusieurs écoutes pour en apprécier toute la richesse créative. 

Pour l’avoir découvert sur la scène de La School, le groupe se montre à la hauteur de sa bouillonnante création. Le défi du live est relevé ! Un batteur à la gestuelle ample, une bonne cohésion de l'ensemble, et un chanteur particulièrement doué. Adnane possède une voix qui lui permet de surfer aisément  d'un registre à l'autre en un claquement de langue si je puis dire : du grave et chaud, au rauque et guttural jusqu'au screaming hurleur.  

A noter également, la très bonne réalisation de leur clip "Plastic Monkeys", avec à l'appui un scénario tarantinesque à souhait.



Alors pour résumer, la recette pour "Santa Sierra" selon Schrodinger : une pointe de Bossa Nova, un zeste de rap/hip hop, une rasade de pop/rock, une pincée de jingles et autres animations sonores, un doigt de métal et une bonne dose d'ingéniosité. Bien agiter pour obtenir un excellent cocktail et le "tout" est joué.   



Contrairement au chat de Schrodinger, ne laissez pas l’EP mourir dans son emballage, achetez-le, sortez-le et écoutez !

Pour se procurer Santa Sierra : https://schrodinger-band.com

Santa Sierra :
Tracklist :
1. Love and Saucers
2. Plastic Monkeys
3. Santa Sierra
4. 420
5. Supaman
6. Slack
Musique par Schrodinger, composition et arrangements de Julien Aldeguer, composition vocale, arrangements vocaux & paroles de Adnane Tellou et arrangements en laiton sur la piste de Santa Sierra par Marc Papeghin - French Horn Extravaganza. 

Facebook : https://www.facebook.com/schrodingerofficial
Instagram : https://www.instagram.com/schrodingerofficial
Schrodinger Band : https://schrodinger-band.com

En vidéo

PARTAGER CET ARTICLE :