Le Sophia Live Music : Le public au rendez-vous de cette 4ème édition

  • Nathalie Bellesso  
  • Musique  
  • 07 Oct 2019
La formule gagnante du Sophia Live Music : une édition résolument tournée vers le rock, une organisation rodée, dans un cadre magnifique.


Le Sophia Live Music (SLM), né en 2016 du projet commun de deux associations : le Sophia Club Entreprises et Fish My Kiss, confirme son succès. Chaque année, le public vient plus nombreux. Les organisateurs avec cette 4ème édition ont réalisé leur objectif de dépasser les 1000 entrées. On ne peut qu'être satisfait de constater l'intérêt grandissant du public pour cette récente manifestation musicale. 


Les organisateurs ont trouvé un solide partenaire pour accueillir la scène du SLM. L'hôtel Mercure, au cœur de la technopole azuréenne de Sophia Antipolis, offre une belle gamme de commodités dans une ambiance conviviale : restaurant, snack, bar, un lieu de détente en plein air où peuvent s'ébattre les plus jeunes et surtout sa pinède pour recevoir la vaste scène du festival et son public. 


Le festival a ouvert ses portes le jeudi 12 septembre à 18:00 pour 2 soirées durant lesquelles 10 formations musicales se sont produites. 


Firefly a ouvert les festivités en reprenant des standards de la pop rock. Firefly avait été sélectionné par le vote du public, sollicité en avril dernier pour participer au casting 2019, parmi les 44 concurrents proposés via la page facebook du SLM. Quatre groupes de compos se sont ensuite succédé. Pandore Orchestra et son chanteur violoniste ont enchaîné avec brio leurs chansons ska/rock festif. Avec 2 albums à leur actif : "J'avance" (2012) et "Furie Silencieuse" (2014), les musiciens de Pandore Orchestra préparent l'enregistrement d'un troisième opus. Après "June Colors" (2016), Needs travaille actuellement sur un deuxième EP (à voir leur clip "Gravity"). D'inspiration trip-rock, leurs mélodies planantes sont sublimées par la voix limpide et maîtrisée de Jenny. Les franco-québécois de Vercors (déjà présents sur la scène du SLM en 2018), forts d'un premier album "La Nuit Finira" sorti le 22 mars 2019, ont livré leurs vibrantes compositions. Pour achever cette première soirée, The Vostok, qui s'inscrit dans la mouvance métal progressif/rock alternatif, a envoyé ses puissantes compositions. Leur tournée française suite à la sortie en 2018 de l'EP "Lack of Instinct", (le premier "Iruka's slaves" date de 2016) vient de se terminer (à lire l'article de RdvROCK "The Vostok, un groupe niçois à pleine puissance", en date du 25 juillet 2019). 


Vendredi 13, une  nouvelle programmation tout aussi diversifiée a accueilli le public. Bubar, armé de sa guitare et de son harmonica, seul sur la scène, se joue des difficultés en reprenant de douces balades pop folk. Son fan club était bien présent pour l'encourager, messages à l'appui. Avec Parking West, c'est la note blues qui arrive sur la scène : une voix rocailleuse à souhait, soutenue par une solide instrumentation où le saxophone et le clavier se taillent la part belle. Le sextuor de rock blues progressif compte 2 EP : "Music is a Light" (2017) et "Open ticket for the Blues" (2011). The Midinettes nous offre des compos bien rock, aux rythmiques enlevées et saturées. Un premier album en 2018 : "Meteor in the sky". Une belle dynamique pour ce trio dans la veine stoner rock dont on attend avec impatience la sortie de leur nouvel album : Don't bleed on me" prévue en 2020. Oversteam, formation bien rodée (déjà présente sur la scène du SLM en 2017). livre avec une incroyable énergie des reprises du mythique rock band britannique : Led Zeppelin. Une mention spéciale à Lionel, chanteur d'Oversteam, pour sa voix toujours aussi impressionnante et sa prestation scénique incroyable. Enfin pour clôturer le festival, un deuxième tribute, 4 Horsemen, foule la scène pour entonner avec force vocalement et instrumentalement les chansons du fameux groupe californien Metallica ; un show à la hauteur des grandes scènes qui nous emmène dans le plus brut son du métal. 


Les 10 formations aux horizons très divers parmi lesquelles, rappelons-le, six groupes de composition, font indéniablement la preuve de la richesse du talent et de la créativité musicale dans les Alpes Maritimes. La présence qui se confirme de ce festival sera une occasion précieuse de donner à tous ces artistes une occasion de se produire et de se faire connaître.


Félicitations aux organisateurs, ingénieurs sons et lumières, bénévoles qui assurent le spectacle tandis que d'autres font le spectacle. L'efficience des moyens mis en oeuvre pour garantir une scène de qualité est à relever. 


Pour finir, un grand merci au public pour sa présence mais surtout pour sa participation active durant ces deux soirées. Répondant à l'énergie de la scène, le public du SLM a transmis son enthousiasme, créant un courant d'échanges dynamiques et chaleureux avec les musiciens. De quoi présager un bel avenir au SLM...


ALBUMS PHOTOS DES GROUPES DU SOPHIA LIVE MUSIC :

Soirée du 12 septembre :

Firefly
Pandore Orchestra
NEEDS 
Vercors 
The Vostok 

Soirée du 13 septembre :

Bubar 
Parking West 
The Midinettes 
Oversteam 
- 4 Horsemen

En vidéo

PARTAGER CET ARTICLE :