Machine, le 2ème album de Jason & Co

Dans la pure tradition du classique rock, un album attachant pour une "Machine" bien huilée.

Jason and CoOriginaire de La Roquette sur Siagne, le groupe, créé en 2014, est composé de Jason Fauvet, à la guitare et au chant, Christophe Fauvet à la basse et aux chœurs, Lionel Aubert à la guitare et Morgane Taylor, (ex-batteuse du groupe Miss America), à la batterie. Après la sortie d’un 1er album : Toucher le ciel en 2016, Jason & Co revient avec un album de 12 titres : Machine, disponible sur toutes les plateformes de streaming depuis le 18 septembre et les disquaires.

Nous avions assisté à leur live à l’Althérax de Nice en octobre dernier, et nous avions apprécié leur généreuse et énergique prestation. 

La chanson Machine, du même titre que l’album, nous propulse dans les rouages de leur univers puissamment rock, au tempo chaloupé et entraînant. 

Dans la peau d’un autre où le questionnement sur ce que nous aurions pu devenir, choisir en d’autres circonstances, en vivant une autre existence que la nôtre, est posé sur des notes toutes aussi subtiles que cette quête de sens. La voix de Jason se fait plus fragile lorsqu’il fredonne : « … dans la peau d’un autre. Que serai-je aujourd’hui ? », laissant rejaillir l’incertitude de ce que l’on ressent quand le doute vient nous assaillir. Mais, la force est bien présente, exaltée par le souffle du courage, car il en faut pour être capable de se remettre en question et s’imaginer « dans la peau d’un autre ». Très beau morceau se concluant par un joli solo de guitare.

Que feront nos gosses met en exergue notre responsabilité vis-à-vis de nos enfants face au défi du réchauffement climatique. L’instrumentation rapide résonne comme un cri d’alarme, égrenant le triste constat de ce que nous laisserons derrière nous. Le refrain nous saisit aux tripes, assisté par une guitare à la mélodie incisive et une rythmique musclée.

Jet set propose une ouverture intéressante à la batterie. Un rythme qui nous emballe aussi promptement que ces filles « qui sont prêtes à tout ». 

Sur Sans loi sans haine, les guitares se superposent dans une savoureuse complicité. À 2’14, le soliste riposte aux « hé ! » scandés par Jason et Christophe, pour s’effacer à 2’43, sur un mix voix/batterie, avant une reprise instrumentale dynamique.

Des mots qui te retiennent : est une très jolie balade. Jason y est particulièrement convaincant, laissant transparaître la force de son émotion. Un excellent solo à 2’54 accentue le trouble pour l’exalter davantage.

L’émotion monte encore d’un cran avec La solitude. Jason franchit un nouveau palier en puissance tandis que la guitare s’exacerbe pour répondre à son vibrato et alors l’instrument rejoint la voix, dans un duo magnifique.

Après un passage par Monument Valley, l’album s’achève par une chanson hommage à Johnny, Le roi des rockeurs.

L’album s’inscrit dans la pure tradition du classic rock américain, doté de profondes influences blues et mâtinée de southern rock. Les textes, exclusivement en français, sont soignés et porteurs de sens et servis par le beau grain de voix de Jason, assuré et puissant. 12 titres enrichis chacun d’un solo cristallin, de riffs énergiques, d’une rythmique qui ne manque pas de groove et de refrains accrocheurs. Attachant, bouillonnant et bien rôdé, Jason & Co, formé il y a maintenant 7 ans, se forge une identité toujours plus forte et mérite que l’on s’attarde sur leurs compos et tout particulièrement sur : Machine, leur dernière création.  

Tracklist :

01 – Machine
02 – Dans la peau d’un autre
03 – Que feront nos gosses
04 – A jamais plus fort
05 – Jet set
06 – Sans loi sans haine
07 – Des mots qui te retiennent
08 – A un fil
09 – Je bois de l’eau
10 – La solitude
11 - Monument Valley
12 – Le roi des rockeurs


Article de Nathalie Bellesso
Auteure de la trilogie d'heroic fantasy "Les Véritables"
Voir le site Web

En vidéo

PARTAGER CET ARTICLE :

Inscription Newsletter