"Millénaire", le 2ème album de Hevius

Entre heavy metal et power metal, le tumulte du phénix !

Hevius
Originaire du 77 (Seine-et-Marne), Hevius est un groupe de heavy metal — power metal avec Florian Altairac aux claviers, Alexandre Ferrier à la batterie, Julien Ferrier à la guitare et au chant, Olivier Louis-Servais à la guitare et Ugo Verzeletti à la basse.

Millénaire, sorti en avril, est autoproduit, mixé et mastérisé par Mathieu Desjardin, et est distribué par Season Of Mist via Ellie Promotion. Au programme, 12 compositions dont le réenregistrement de leur titre : « Nous sommes les rois » présent dans leur 1er album : Derrière la lumière… (2005)  et « Hevius et versa », reprise de la chanson des Inconnus « Vice et versa ». 

L’illustration de la pochette représente un phénix, oiseau légendaire, symbole de renaissance et doué de longévité et est en parfaite adéquation avec le titre de l’album et son premier opus. Rédigées entièrement en langue française (à souligner, car relativement rare), les paroles sont des odes, avec des références à la mythologie et au fantastique. On chemine tout au long de cette épopée aux côtés du héros, en proie au tourment, en quête de sa véritable nature. Mais auparavant, il lui faut lutter. Il doit traverser l’enfer et réussir peut-être à se trouver enfin, pour pouvoir renaître à soi-même et devenir le phénix qui déploie ses ailes. 

 « Millénaire » ouvre le bal en nous projetant dans une dimension épique. D'emblée, le rythme est très rapide avec des riffs accrocheurs, de nombreuses variations mélodiques, comme la séquence très sympa de la basse à 3’12 ou la vingtaine de secondes au clavier à 4’03, avant une reprise effrénée. Et là, on se dit : « Ça promet pour la suite ! »

Le titre, « Une Autre Vie », est tout simplement délirant, mené tambour battant. La partition au clavier est très enjouée, avec une sonorité flûte de pan débridée. Une section au clavier, une nouvelle fois à 4’03, s’insère puis cède la place à 4’19 à un beau morceau très atmosphérique des guitares. 

« De l’autre côté du miroir » offre une intro très cristalline de 15" avant d’installer une musicalité exaltée, tout comme pour « Liberté ».

« Armée d’acier », débute par un sample extrait de la musique du film Gladiator de Riclley Scott. Les riffs sont déments, avec d’époustouflantes lignes de ruptures et de reprises de rythmes. La batterie répercute avec maestria le tempo de cet opus interprété comme un hymne.  

« Le pouvoir de l’étrange » : j’aime beaucoup l’apport du clavier qui s’impose joliment.

C’est une très belle découverte. L’album, homogène, propose 13 titres et s’appuie sur un univers épique, tout en puissance telle une tempête et très lyrique, doté d’une sérieuse maîtrise instrumentale, avec de magistrales et très variées accroches mélodiques. Les deux guitaristes s’affrontent, se répondent et se complètent dans une dynamique toute en virtuosité, administrant de savoureux riffs heavy-speed ou exécutant de subtiles envolées musicales. Le batteur s’éclate littéralement ; sa technique est affirmée sur chaque morceau. À cela s’ajoutent un très bon soutien du bassiste et un clavier très inspiré. Tous ses ingrédients concourent pour faire de Millénaire une réussite. À suivre donc !

Tracklist :

01. Millénaire

02. Une autre vie

03. Aux armes

04. De l'autre côté du miroir

05. Emissaire

06. Liberté

07. Armée d'acier

08. Je te donne l'enfer

09. Alpha et omega

10. Pouvoir de l'étrange

11. Le prix du sang

12. Hevius et versa (reprise),

13. Nous sommes des rois



Article de Nathalie Bellesso
Auteure de la trilogie d'heroic fantasy "Les Véritables"
Voir le site Web

En vidéo

En savoir +

Lien Web

Lien Facebool

PARTAGER CET ARTICLE :