Quand le partage est Ré-Ciprock

  • Festivals  
  • Florence Barbara, Laurent Martin & Nathalie Bellesso  
  • 27 Juil 2019
Le festival Ré-Ciprock, né en 2010, est une scène en plein air, gratuite, accueillant des groupes locaux de la mouvance rock. Le comité des Fêtes de Cipières en est l’organisateur avec la participation de la Machinason en co-organisation depuis 2 ans.

Pour cette 10ème édition, il n’y avait pas que les éléments qui étaient déchainés ce samedi 27 juillet à Cipières. Les organisateurs, les équipes techniques et logistiques, les bénévoles, les groupes, tous ultra motivés, mais également un public prêt à défier les intempéries, sont parvenus à faire de cette nouvelle édition, une belle réussite.

Le spectacle était au rendez-vous : une scène couverte toute en lumière pour présenter les groupes, une sono de qualité pour assurer la diffusion de la musique sur le vaste pré accueillant le public, des bénévoles à l’œuvre proposant buvette et restauration. Fort de ses dix ans d’existence, la machine est bien huilée et malgré le mauvais temps, tout a bien fonctionné et la magie a opéré.

4 groupes se sont successivement partagé la scène du Ré-Ciprock :

-          Ne vous fiez pas au nom, DullBoy est un groupe exclusivement féminin. Ces 4 musiciennes inspirées, Babeth au chant, Noé aux synthés, Sandra à la basse et Stella à la guitare, vous transportent dans un univers alternatif, mêlant post punk, trip hop, new wave et dream pop.

-          Dès les premiers accords, Mr FisT annonce la couleur. Des compos punk-rock, énergiques, emmenées par Mich-Mich au chant, Machine 27 à la batterie, T.T Chapacan à la basse et Maximuss à la guitare. Leur devise : Mr FisT is all you need !

-          Le groupe de rock alternatif Kill the Moose dont la chanteuse Babeth est également la chanteuse de DullBoy, avec Alex et Arthur à la guitare, Nicolas à la batterie, Alexis à la basse, a sorti une série de trois EPs et un album est cours de préparation.  A la voix aérienne de Babeth se mêlent des riffs hyper-saturés, des sonorités issues d’une recherche musicale exploratoire qui donnent au groupe une vraie identité.

-          Pour clôturer la soirée, Pandore Orchestra, groupe à la croisée du rock alternatif, punk et ska, nous a offert un final festif. Même si les textes de leurs compos sont souvent sérieux, leur musique, enjouée, est une invitation à danser et chanter avec eux et il est difficile d’y résister. Le groupe a enregistré 2 albums (“J’avance” en 2012 et “Furie Silencieuse” en 2014) et travaille actuellement sur un 3ème opus que nous aurons plaisir à découvrir.

Nous remercions le staff de Ré-Ciprock et tout particulièrement Christophe Portallier pour l’accueil qui nous a été fait. Nous félicitons tous les acteurs qui ont permis la réussite de cet événement musical et nous souhaitons longue vie à Ré-Ciprock en espérant que la 11ème édition sera placée sous le signe du soleil.

Alors à l’année prochaine !

Album photos du festival Ré-Ciprock sur Facebook



Article de Florence Barbara, Laurent Martin & Nathalie Bellesso

En vidéo

En photo

En savoir +

Festival Re-Ciprok sur Facebook

PARTAGER CET ARTICLE :